Vie pratique

Sécurité sociale étudiant

Si vous entrez dans l’enseignement supérieur à la rentrée 2019/2020

Si vous vous inscrivez pour la première fois dans un établissement d’enseignement supérieur, et que vous êtes français(e), vous serez automatiquement affilié(e) à un régime obligatoire d’assurance maladie pour le remboursement de vos frais de santé, généralement celui de vos parents ou tuteurs légaux, et ce quel que soit ce régime (général, agricole ou autre).

Vous n’avez aucune démarche à effectuer pour cette affiliation, mais profitez-en tout de même pour vous créer un compte sur ameli.fr (régime général), MSA (régime agricole) ou tout autre espace web de gestion d’un régime spécial afin de bien percevoir vos futurs remboursements de frais de santé.

Si vous étiez déjà étudiant(e) en 2018/2019

Si vous poursuivez vos études en 2019/2020 et que vous étiez inscrit(e) à une mutuelle étudiante (comme centre de gestion), vous basculerez automatiquement vers un régime classique.

Le régime étudiant de sécurité sociale disparaîtra au 31 août 2019. À cette date, tous les étudiants précédemment rattachés à une mutuelle étudiante pour leur sécurité sociale seront automatiquement rattachés à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de leur lieu d’habitation. Les mutuelles étudiantes, poursuivront, aux côtés de l’Assurance Maladie, leurs actions de prévention santé et continueront à proposer des complémentaires santé spécifiquement adaptées aux étudiants.

 

Hébergement pour les étudiants

Dispositif Visale (ex Clé – Caution Locative Etudiante du Crous)Vie pratique

   En 2019, la garantie Visale se substitue à la CLÉ du Crous. Elle vise à faciliter la recherche du logement grâce à son système de cautionnement gratuit pour les jeunes. Notez bien que cette garantie n’agit pas comme une assurance habitation pour le domicile ; la souscription s’effectuant totalement à part. Visale fonctionne comme une caution de garantie pour le bailleur dans le cas d’impayés de loyers (1 500€ à Paris et de 1 300€ dans le reste du pays) sur une durée de trois ans. Bon à savoir, la mise en place du visa Visale nécessite d’adapter le contrat de bail avec le propriétaire. Les étudiants (boursiers ou non boursiers), apprentis et jeunes de moins de 30 ans en quête d’hébergement peuvent également cumuler différentes aides données comme par exemple les APL via la CAF. Attention, lors de l’emménagement les jeunes doivent ne pas oublier d’effectuer les démarches administratives (eau, gaz, box et forfait mobile, etc.) inhérentes à l’entrée dans les lieux.