Conférence « Entreprendre au féminin »

Conférence Entreprendre féminin

La 5e édition de la semaine de sensibilisation des jeunes à l’entreprenariat féminin a été l'occasion pour nous de faire vivre, encore une fois, le label des métiers. En effet, des conférences avec quatre jeunes entrepreneures ont permis aux étudiants de Bts administratifs et commerciaux de découvrir des parcours professionnels très différents. Les après midis  zoom métiers leur ont offert une ouverture sur de nombreuses formations et de multiple métiers.

Laura,  Stéphane , Audrey et Anna reviennent sur cette expérience. Découvrez les articles qu'ils ont rédigés dans le cadre du cours de communication.

50 ans que les femmes ont le choix, donc maintenant foncez.

Afin de célébrer la journée de la femme, une table ronde « Entreprendre au féminin », organisée par l’I2SC et la toute nouvelle association des anciens « Alumni Sacré-Cœur », a été proposée le jeudi 2 mars aux étudiants de BTS Assistant de gestion PME-PMI et Assistant de manager. En présence du président de l’Alumni et des professeurs, trois entrepreneuses sont venues à la rencontre des étudiants pour partager leurs expériences sur la création d’entreprise.

En tant que femmes, y aurait-il des difficultés pour entreprendre ?

En partant de conseils sur la création d’entreprise et sur la préparation d’entretiens professionnels, elles ont témoigné sur différents sujets : être femme et entrepreneuse, pourquoi entreprendre et qu’elles ont été les difficultés qu’elles ont pu rencontrer durant leur création de projet. C’est avec beaucoup de sympathie, de recul et d’humour que ces trois chaleureuses femmes ont mis en évidence leur volonté commune d’entreprendre. Cette volonté avait un sens en clair celui de contribuer à l’émancipation de la femme dans la société.

« Super-girls dès l’enfance »

Christine ROMET est coach de vie dans son cabinet de consultant, Jennifer GUALLIOT est experte comptable et recherche une entreprise de mode à reprendre, Michelle BOISDRON CELLE est pharmacienne au pôle Papin et possède une « start-up » spécialisée dans la recherche d’une médecine personnalisée. Leurs parcours professionnels sont différents mais elles sont arrivées au même point : le désir d’entreprendre.
Elles sont animées par leur passion, leur volonté d’indépendance et de liberté. C’est l’envie et la ténacité qui les ont menées à concrétiser leurs idées.

« Rien est un échec, tout est expérience »

Jennifer GALIOT a cette conviction que tout est possible, il suffit de mesurer l’envie du projet. Selon elle, c’est un réel challenge à relever que d’entreprendre lorsqu’on est une femme, il ne faut pas compter ses heures. Mais toutes précisent que 

leurs conjoints sont présents et les soutiennent.

Toutes les trois se rejoignent sur un même conseil celui de s’entourer des bonnes personnes : « allez à la rencontre d’autres professionnels », « entretenez et créez-vous votre propre réseau ». Identifier la différenciation de son entreprise est un atout pour sa création et sa pérennité selon Christine ROMET. Il faut savoir vivre de ses passions en étant créatif et innovant.

« L’homme peut être parfois plus crédible »

Dans le monde du travail, il n’existe plus, selon elles, de différences entre les hommes et les femmes. Le duo homme femme fonctionne, nous restons physiquement et psychologiquement différents, c’est un binôme qui peut être plus productif et peut innover plus facilement.

Néanmoins, la crédibilité n’est pas toujours égale. En effet, quand on est une femme il faut savoir rester sur ses positions et connaître son dossier par cœur si l’on veut convaincre les parties adverses.

Le monde et les mentalités changent peu à peu, néanmoins, ces femmes audacieuses reconnaissent la chance qu’elles ont aujourd’hui de décider d’elles-mêmes. Et de ce fait, elles conseillent à tous et à ‘’toutes ‘’ d’avoir un dossier ficelé pour avoir du poids, dans l’optique de pouvoir se lancer dans l’entreprenariat.

« Ayez envie », « Partez du principe que tout est possible » : tels sont les conseils qu’elles prodiguent.

A la question de savoir si entreprendre en étant une femme est un risque ou une opportunité, elles répondent unanimement : « Homme ou Femme, nous sommes tous animés par la même passion, celle d’entreprendre. »

Malgré les projets qui animent de nombreuses femmes en France et dans le monde, elles savent qu’il y a encore du chemin à parcourir. En effet, bon nombre de femmes sont encore victimes de discrimination au niveau professionnel.

Rédigé par Laura CORDIER et Stéphane SACRE, étudiants en 2e année de BTS Assistant Manager

ZOOM METIERS

Conférence Entreprendre féminin